À l’occasion de la fête du Travail, les syndicats du Canada lancent un plan permettant de mettre le pays à l’abri des désastres

4 septembre 2020

Ottawa – Pour marquer la fête du Travail, les syndicats du Canada incitent les gouvernements de tous les ordres à donner la priorité aux investissements et aux soutiens communautaires qui aident à redémarrer nos économies et à protéger la population canadienne.

Allons de l’avant : un plan canadien est une nouvelle campagne axée sur les mesures à prendre pour mettre le Canada à l’abri des désastres afin que personne ne soit laissé pour compte quand une crise frappe. La campagne se déroulera numériquement sur différentes plateformes des médias sociaux et elle encouragera les Canadiennes et les Canadiens à inciter leurs représentantes et représentants élus à agir dans des dossiers clés.

« Nous pouvons tirer des leçons importantes de la pandémie et nous avons incontestablement une occasion de renforcer nos communautés et de mieux nous protéger les uns les autres », déclare Hassan Yussuff, président du CTC. « Nous avons réussi à résister à la pandémie en nous entraidant, et ce n’est qu’ainsi que nous pourrons aller de l’avant ».

Au vu du chaos qui règne aux États-Unis, les syndicats du Canada mettront de l’avant un plan axé sur les actions suivantes :

• Remplacer les emplois perdus par de meilleurs emplois
• Renforcer les soins de santé publics du Canada
• Mettre notre filet de sécurité social à l’abri des désastres

« Le gouvernement doit rejeter les appels à l’austérité et faire des investissements valables dans notre avenir. Le seul moyen de réparer ce qui est brisé, c’est d’investir », ajoute M. Yussuff. « Les travailleurs et les travailleuses sont la clé de la relance. Le gouvernement fédéral peut réduire grandement l’inquiétude en investissant dans l’emploi, en incorporant les soins de longue durée à l’assurance-maladie publique, en appuyant une stratégie sur les services de garde à l’enfance et en mettant en œuvre une assurance-médicaments nationale. »

Les syndicats du Canada exigent des investissements ciblés dans l’infrastructure verte, l’éducation et la formation ainsi que le travail de prestation de soins.

« Une économie forte est inextricablement liée à des services sociaux forts qui aident les travailleurs et les travailleuses et leurs familles quand les temps sont durs », dit M. Yussuff. « Les États-Unis nous montrent ce qui arrive quand les gens agissent chacun pour soi. Nous pouvons et nous devons faire mieux. »

Visitez www.plancanadien.ca pour en connaître davantage sur la campagne.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Mouvement syndical : défendez les droits des travailleurs et des travailleuses plutôt que les plateformes

Le Congrès du travail du Canada et les fédérations provinciales et territoriales du travail trouvent que la proposition d’Uber, intitulée Flexible Work+, est dangereuse et menaçante. Elle va à l’encontre des droits et de la dignité des travailleurs et travailleuses. L’entreprise a indiqué vouloir faire pression sur les gouvernements afin qu’ils créent un nouveau statut d’emploi pour le travail exercé…
En savoir plus

Les syndicats du Canada incitent le Sénat à prolonger rapidement les prestations d’AE parce que des centaines de milliers de personnes demeurent en chômage dans ce pays

Après des retards initiaux, le projet de loi C-24, qui prolonge les prestations d’AE de 24 semaines, a été adopté par la Chambre des communes aujourd’hui avec l’appui de tous les partis. Les syndicats du Canada demandent maintenant au Sénat d’entériner ce projet de loi sans tarder car des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses du Canada ont encore…
En savoir plus

Les syndicats du Canada incitent les conservateurs à se joindre au gouvernement et aux partis de l’opposition pour adopter rapidement la prolongation de l’AE

Les syndicats du Canada incitent les conservateurs fédéraux à mettre fin aux retards procéduraux inutiles et aux manœuvres politiques et à se joindre au gouvernement et aux partis de l’opposition pour prolonger les prestations d’AE. Les députées et députés fédéraux débattent actuellement du projet de loi C-24, qui a pour effet de prolonger de 24 semaines ou jusqu’à l’automne les…
En savoir plus