Les syndicats du Canada pleurent la mort de trois travailleurs ferroviaires de la C.-B.

5 février 2019

Les syndicats du Canada déplorent la perte de trois travailleurs ferroviaires par suite d’un déraillement survenu en Colombie-Britannique lundi. Le train du Canadien Pacifique (CP) a déraillé à l’est de Field, en C.-B., près de la limite entre l’Alberta et la Colombie-Britannique.

« Au nom des plus de 3 millions de membres du CTC, nous exprimons nos sincères condoléances aux familles, amis et collègues de travail des victimes qui sont en deuil », dit Hassan Yussuff, président du CTC. « Le deuil sera partagé par les travailleurs ferroviaires de tout le pays et leurs familles. »

Les victimes étaient des membres de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC). La tragédie porte à huit le nombre des travailleurs ferroviaires qui ont perdu la vie au Canada depuis novembre 2017.

« C’est une véritable tragédie. Toute personne s’attend à ce que les êtres qui lui sont chers rentrent chez eux après leur journée de travail », déclare M. Yussuff. « Nous surveillerons les enquêtes de près et nous inciterons le gouvernement et l’industrie ferroviaire à prendre les mesures nécessaires pour prévenir de tels accidents. Un seul décès attribuable au travail, c’en est un de trop. »

Articles connexes

Progrès historique vers une protection accrue des travailleurs du monde entier

Les syndicats du Canada se joignent aux travailleurs et travailleuses du monde entier pour célébrer l’adoption, aujourd’hui, d’une convention et d’une recommandation de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui font date au sujet de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Après plus d’une année de négociations avec les gouvernements, les employeurs et les travailleurs, la Conférence…
Suite

En cette Journée des droits de négociation collective, les syndicats célèbrent les victoires remportées pour tous les travailleurs

Les syndicats du Canada reconnaissent le 8 juin en tant que Journée des droits de négociation collective en célébrant la longue et fière histoire des importantes victoires remportées par le mouvement syndical à la table de négociation, qui constituent un patrimoine améliorant les réalités économiques de tous les travailleurs et les travailleuses du Canada et de leurs familles. « La négociation…
Suite

Un seul, c’est un de trop : personne ne devrait mourir pour leur travail

Le 28 avril est le Jour de deuil national, la journée de commémoration des personnes qui sont mortes ou qui ont été blessées en raison de leur travail. Cette année, les syndicats du Canada demandent aux employeurs et aux gouvernements de faire davantage pour protéger les travailleurs et travailleuses. « Un seul décès attribuable au travail, c’en est déjà un de…
Suite