Les dernières données sur l’emploi sont encourageantes, mais les enjeux sont surtout liés aux investissements fédéraux

9 avril 2021

OTTAWA – Les syndicats du Canada demandent au gouvernement fédéral de créer plus d’un million d’emplois dans le prochain budget, soulignant les données sur l’emploi publiées aujourd’hui comme preuve supplémentaire de la nécessité d’investir davantage.

Statistique Canada a publié aujourd’hui sa dernière Enquête sur la population active. Elle indique que plus de 1,5 million de personnes sans emploi et sous-employées ont toujours de la difficulté à trouver du travail et des milliers d’autres ont entièrement renoncé à chercher un emploi.

Bien que les données de février et de mars indiquent une forte remontée de l’emploi, l’arrivée de la troisième vague en avril et les confinements qui s’en suivent pourraient signifier la perte de certains de ces emplois.

« Après les gains enregistrés en février, un deuxième mois de forte croissance de l’emploi est bienvenu, mais le gouvernement fédéral doit garder le cap et assurer une relance solide et généralisée », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada (CTC). « Nous avons besoin de soutiens fiscaux importants pour réintégrer les gens dans le marché du travail, en particulier les femmes et les travailleurs et travailleuses de couleur, et dans des emplois verts décents et de l’économie des soins. »

Dans le discours du Trône prononcé l’automne dernier, le plus important investissement en formation dans l’histoire du pays a été promis. C’est cet investissement que les syndicats canadiens souhaitent voir annoncer dans le budget fédéral du 19 avril.

Des investissements ambitieux en formation et en éducation sont plus que nécessaires à court et à moyen terme pour aider les travailleuses et travailleurs touchés par les changements technologiques en cours. Les syndicats veulent de nouveaux investissements dans le perfectionnement des compétences et un soutien ciblé pour les 30 % de Canadiens et Canadiennes sans emploi qui comptent parmi les chômeurs de longue durée.

« Le temps est venu pour un retour rapide au plein emploi et des investissements afin d’améliorer la qualité des emplois qui permettront aux travailleuses et travailleurs de retomber sur leurs pieds », indique M. Yussuff.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias, CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Budget 2021 : les syndicats du Canada accueillent le financement « crucial » de la garde d’enfants et de la formation professionnelle et le salaire minimum fédéral de 15 $

Les syndicats du Canada applaudissent les investissements appréciables dans la garde des jeunes enfants, la formation et le perfectionnement professionnel et l‘établissement d’un salaire minimum fédéral de 15 $ ainsi que la nouvelle prolongation des prestations d’urgence qui ont été annoncés dans le budget fédéral déposé aujourd’hui. « Le budget aidera dans une certaine mesure les travailleurs et travailleuses et leurs…
En savoir plus

Cinq principales revendications relatives au prochain budget fédéral

OTTAWA – Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à mettre l’accent sur le filet de sécurité social du pays dans son budget qui doit être publié lundi, en donnant la priorité à cinq revendications principales. « Les effets dévastateurs de la pandémie ont été aggravés par des années d’austérité imposées par les gouvernements successifs », déclare Hassan Yussuff, président du…
En savoir plus

Budget 2021 : les syndicats du Canada demandent des mesures énergiques qui favoriseront la relance post-pandémie

Alors que la population du Canada est toujours aux prises avec les conséquences de la COVID-19, les travailleuses et travailleurs et leurs familles ont besoin de mesures énergiques pour assurer une saine relance économique lorsque la pandémie sera terminée. Dans le budget 2021, le gouvernement fédéral dévoilera sa feuille de route vers la relance économique. Le CTC a récemment présenté…
En savoir plus