Les syndicats du Canada appuient le personnel infirmier, les sages-femmes et tous les travailleurs et travailleuses de la santé

7 avril 2020

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé 2020, l’Organisation mondiale de la santé célèbre l’Année internationale du personnel infirmier et des sages-femmes. Actuellement, les infirmiers, les infirmières et les sages-femmes travaillent aux côtés de tous les autres membres du personnel de la santé en première ligne de la lutte contre la pandémie la plus grande des temps modernes.

Les travailleurs et travailleuses de la santé font des heures supplémentaires et jouent un rôle critique pour leurs patientes et patients dans l’ensemble du pays et dans le monde entier, souvent sans même avoir accès à de l’équipement de protection individuelle approprié.

« Ces travailleuses et travailleurs essentielles de la santé font des sacrifices inimaginables, passant moins de temps avec leurs êtres chers et mettant leur propre santé en péril », dit Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « En ces temps où ces travailleuses et travailleurs se dévouent exceptionnellement – servant parfois d’unique soutien aux patientes et patients à cause de la quarantaine – nous devons nous assurer qu’ils disposent de tout l’équipement dont ils ont besoin pour réduire les risques qu’ils courent et qu’ils peuvent faire courir à leurs familles. »

Les syndicats du Canada sont solidaires de tous les travailleuses et travailleurs de la santé. Leurs emplois sont toujours exigeants – vu le manque de fonds, la menace de violence au travail, les traumatismes et le stress que vivent bon nombre d’entre eux et la pénurie courante de professionnels ­– mais ils le sont peut-être actuellement plus que jamais.

« Nous devons rendre hommage à ces travailleuses et travailleurs et les remercier en suivant les meilleurs conseils des autorités de la santé publique – nous laver les mains, ne pas nous toucher le visage et rester à la maison le plus possible », ajoute M. Yussuff. « Nous devons à tous les travailleurs essentiels de faire tout notre possible pour enrayer la propagation de la COVID-19. »

Quand commencera le rétablissement après la crise, les syndicats du Canada continueront à exiger l’affectation de fonds suffisants afin que tous les travailleurs et travailleuses de la santé disposent de tout ce qu’il faut pour fournir aux Canadiennes et Canadiens les meilleurs soins possibles. Cela doit englober l’assurance-médicaments publique nationale, qui réduirait les visites à l’hôpital des personnes qui n’ont pas les moyens de prendre leurs médicaments selon la posologie.

Articles connexes

Les syndicats du Canada appuient les agriculteurs indiens

Les syndicats du Canada défendent les agriculteurs et agricultrices et les travailleurs et travailleuses agricoles indiens qui continuent à protester contre les récentes mesures de réforme de la législation agricole déréglementant le secteur et laissant ceux-ci exposés à l’exploitation par des entreprises internationales. « La déréglementation des marchés locaux de fruits et légumes aura un effet dévastateur sur les agriculteurs et…
En savoir plus

Les syndicats du Canada réclament une voie d’accès à la résidence permanente pour tous les travailleurs et les travailleuses migrants

Les syndicats du Canada marquent la Journée internationale des migrants en incitant le gouvernement fédéral à offrir une voie d’accès à la résidence permanente à tous les travailleurs et travailleuses migrants qui souhaitent la demander. Le gouvernement fédéral a annoncé dernièrement qu’il accepterait les demandes de résidence permanente des demandeurs d’asile travaillant dans le secteur de la santé. Cette importante…
En savoir plus

Les syndicats du Canada accueillent le projet de loi prévoyant l’adoption d’un cadre des droits des Autochtones

Les syndicats du Canada accueillent l’annonce récente et le dépôt subséquent d’un projet de loi visant à mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (UNDRIP) selon une promesse qui devait être tenue avant la fin de l’année. Le projet de loi C-15 est présenté quatre ans après que l’ancien député néo-démocrate Romeo Saganash…
En savoir plus