Les syndicats du Canada soulignent la Journée des travailleurs blessés en appelant les gouvernements à améliorer les soutiens et les conditions de travail

1 juin 2020

En cette Journée des travailleuses et travailleurs blessés, pendant la pandémie de COVID-19, les syndicats du Canada demandent à tous les ordres de gouvernement de faire davantage pour prévenir les blessures, les maladies et les décès au travail et pour renforcer le système d’indemnisation des accidents du travail.

La pandémie actuelle représente un défi monumental dans la lutte contre les blessures, les maladies et les décès en milieu de travail. À mesure que les gouvernements commencent à déconfiner des secteurs de l’économie, il est crucial que les travailleurs et les travailleuses puissent accomplir leur travail en toute sécurité et rentrer à la maison retrouver leurs proches sains et saufs à la fin de chaque journée de travail.

Les travailleuses et travailleurs sont en première ligne pendant cette pandémie et pourtant ils n’ont pas toujours les protections dont ils ont besoin pour rester en sécurité.

La principale priorité est d’empêcher les travailleuses et les travailleurs d’être exposés à la COVID-19, d’en être atteints et d’en mourir. Toutefois, les gens doivent aussi pouvoir compter sur leur système d’indemnisation pour accident du travail pour ce qui est de leur assurer des indemnités et des soutiens adéquats s’ils tombent malades à cause de leur travail.

Cela nécessite d’élargir la couverture pour qu’elle englobe tous les travailleurs et les travailleuses – y compris ceux dont les lieux de travail sont actuellement exemptés des cotisations obligatoires au régime et les personnes qui occupent des emplois précaires et de l’économie à la demande.

Cela nécessite également d’assurer une couverture aux travailleurs et travailleuses qui doivent être mis en quarantaine ou s’auto-isoler par suite de leur exposition en milieu de travail mais qui ne présentent pas de symptôme de la maladie. Il faudra simplifier la procédure pour les travailleurs et travailleuses et protéger le droit d’appeler des décisions. Et il faudra éliminer les incitatifs financiers systémiques qui encouragent les employeurs à dissuader la présentation de demandes d’indemnisation pour l’infection à la COVID-19.

Les gouvernements devraient également instaurer une couverture présomptive d’indemnisation pour la COVID-19 afin que les travailleurs et les travailleuses ne se voient pas privés de soutiens en attendant que leurs demandes soient approuvées.

Jusqu’à présent, seule la province de la Colombie-Britannique s’est orientée vers l’instauration d’une couverture présomptive pour la COVID-19 à l’égard de certains membres du personnel de première ligne parce qu’elle a reconnu que la simplification de l’accès aux soutiens améliorera les résultats sur la santé ainsi que la sécurité du retour au travail des personnes courant un risque élevé d’être infectées à la COVID-19.

Les autres gouvernements au Canada doivent rapidement faire de même afin de voir à ce que les travailleurs et les travailleuses aient les soutiens et les indemnités dont ils ont besoin s’ils tombent malades à cause de leur travail.

Articles connexes

Les syndicats du Canada appellent au renforcement des droits et des protections pour les travailleuses et travailleurs domestiques

Les syndicats du Canada marquent la Journée internationale des travailleurs domestiques en incitant le gouvernement fédéral à accroître l’accès aux services et aux protections des travailleuses et travailleurs domestiques et à ratifier la Convention no 189 de l’Organisation internationale du Travail (OIT) sur le travail décent pour les travailleuses et travailleurs domestiques. La pandémie de la COVID-19 a frappé durement les…
En savoir plus

Semaine nationale de l’accessibilité : les syndicats du Canada appellent à l’élimination des obstacles à l’emploi et lancent un guide

Les syndicats du Canada marquent la Semaine nationale de l’accessibilité en incitant le gouvernement fédéral à niveler les obstacles à l’emploi et à accroître la sécurité économique des personnes ayant un handicap. La Semaine nationale de l’accessibilité, qui se déroulera du 30 mai au 5 juin, est l’occasion de célébrer et de faire avancer l’accessibilité et l’inclusion dans nos lieux…
En savoir plus

Les syndicats du Canada appellent à une action pressante contre les crimes haineux à l’endroit des personnes 2SLGBTQI

Les syndicats du Canada marquent la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOTB) en incitant le gouvernement fédéral à freiner la flambée des crimes haineux à l’égard des communautés 2SLGBTQI au Canada. « La violence homophobe, transphobe ou biphobe n’a pas sa place dans nos collectivités », dit Larry Rousseau, vice-président exécutif du Congrès du travail du Canada (CTC).…
En savoir plus