Les syndicats marquent la Semaine de l’égalité des sexes en présentant des revendications électorales

22 septembre 2019

Les syndicats du Canada marquent la Semaine de l’égalité des sexes de 2019 en incitant les partis politiques fédéraux à s’engager à créer un Canada juste pour tous.

« La Semaine de l’égalité des sexes a été instituée afin de célébrer les progrès réalisés et de réfléchir à ce qui reste à faire pour mettre pleinement en œuvre l’égalité des sexes et les droits des femmes dans l’ensemble du Canada », déclare Marie Clarke Walker, secrétaire-trésorière du Congrès du travail du Canada (CTC). « Maintenant que les élections fédérales ont été déclenchées, nous demandons aux chefs des partis politiques de profiter de l’occasion pour prouver leur engagement à l’égard des droits des femmes et de l’égalité des genres. »

La Semaine de l’égalité des sexes va du 22 au 28 septembre 2019 et a été instituée par le gouvernement fédéral en 2018 dans la loi C-309, Loi instituant la Semaine de l’égalité des sexes. Cette année, le thème #OnYGagne s’inspire de la vision d’une société où règne l’égalité des genres ainsi que des avantages que la promotion de l’accès des femmes à l’égalité présente pour les femmes, les hommes et les personnes de toutes les identités de genre.

« Le jour des élections, les électrices et les électeurs auront l’occasion de rejeter la politique de division en votant pour un parti qui défend fermement l’égalité des genres et les droits des femmes », ajoute madame Clarke Walker. « Nous espérons faciliter grandement le choix en demandant aux candidates et candidats de se distinguer par des engagements concrets. »

Le programme du CTC visant Un Canada juste pour tous demande aux partis politiques de s’engager à agir dans les cinq dossiers prioritaires des travailleurs et travailleuses et de leurs familles – de manière à faire une vraie différence pour les femmes et à aider à instaurer l’égalité des genres.

Les femmes méritent de bons emplois, des salaires suffisants pour vivre et des conditions de travail équitables.

Les syndicats réclament une action dans les dossiers de l’équité en matière d’emploi, de l’accès à des services de garde à l’enfance universels et à prix abordable et de la création d’un groupe de travail fédéral sur le travail et les emplois de prestation de soins.

Les femmes méritent des possibilités d’apprentissage et d’avancement professionnel. Elles méritent un soutien suffisant à la conciliation des obligations professionnelles, familiales et personnelles.

Les femmes ne devraient pas se heurter à des obstacles à l’accès aux médicaments.

De nombreuses femmes n’ont pas droit à des assurances offertes en milieu de travail et doivent faire des choix difficiles quand un être cher ou elles-mêmes ont besoin de médicaments qu’elles n’ont pas les moyens de se procurer. Tous les membres de la population canadienne méritent une assurance-médicaments publique universelle à payeur unique qui garantirait qu’ils puissent se procurer les médicaments nécessaires.

Les femmes méritent la sécurité de la retraite.

En raison de l’écart salarial persistant entre les sexes, les femmes âgées comptent parmi les personnes les plus pauvres du Canada. Après une vie entière de dur travail (qu’il soit rémunéré ou non), personne ne devrait avoir de la difficulté à joindre les deux bouts. L’action nécessaire en matière de sécurité des retraites comprend la bonification des prestations de Sécurité de la vieillesse et la réforme du Supplément de revenu garanti.

Les femmes doivent être au cœur de l’action pour le climat.

La crise climatique nuira démesurément aux femmes et aux populations marginalisées. Des investissements judicieux dans un avenir propre mettront les gens au cœur de l’action pour le climat. Les investissements dans les énergies renouvelables, la technologie propre et la fabrication verte peuvent assurer une source de bons emplois verts aux femmes. L’action climatique peut aussi comprendre des investissements dans l’infrastructure sociale aidant à créer et à soutenir de bons emplois et des communautés résilientes.

Les femmes méritent un gouvernement mettant l’accent sur l’équité et l’inclusion.

La population canadienne a besoin d’un gouvernement qui se voue à dénoncer la haine et l’intolérance sous toutes leurs formes. Elle a besoin d’un gouvernement prêt à améliorer nos politiques sur l’immigration et les réfugiés, à surveiller et à contrôler les groupes haineux et à s’engager à renforcer le Plan d’action canadien contre le racisme.

La population a également besoin d’un plan d’action permettant de mettre en œuvre les recommandations issues de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et celles de la Commission de vérité et réconciliation.

« La campagne électorale du CTC comprend un plan de promotion de l’égalité des genres qui ferait une vraie différence dans la vie des femmes et de leurs familles », ajoute madame Clarke Walker. « Tout le monde y gagne quand nous nous unissons pour combattre le racisme, accueillir les personnes réfugiées et favoriser une vraie réconciliation avec les peuples autochtones. Pendant la campagne électorale en cours, nous revendiquons la justice. »

À l’occasion de la Semaine de l’égalité des sexes, les syndicats incitent les électrices et les électeurs à assister à des assemblées publiques et à des débats électoraux locaux et à demander aux candidates et candidats ce qu’ils sont prêts à faire pour favoriser l’égalité des genres et rendre le Canada plus juste pour tous.

Marie Clarke Walker, secrétaire-trésorière du CTC, animera un événement Facebook Live le mercredi 25 septembre à midi, HNE, pour engager une conversation au sujet des enjeux de l’égalité des genres dans le contexte des élections fédérales.

Les électrices et les électeurs peuvent s’inscrire à des mises à jour en temps réel qu’ils recevront du CTC à mesure que la campagne progresse.

Articles connexes

Les syndicats du Canada appuient le personnel infirmier, les sages-femmes et tous les travailleurs et travailleuses de la santé

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé 2020, l’Organisation mondiale de la santé célèbre l’Année internationale du personnel infirmier et des sages-femmes. Actuellement, les infirmiers, les infirmières et les sages-femmes travaillent aux côtés de tous les autres membres du personnel de la santé en première ligne de la lutte contre la pandémie la plus grande des temps modernes.…
Suite

Mesures d’allègement pour les cartes de crédit

Les syndicats du Canada demandent aux banques canadiennes et aux sociétés de cartes de crédit d’intensifier leurs efforts pour soutenir les familles pendant la crise de COVID-19 en réduisant les taux d’intérêt exorbitants des cartes de crédit. « La Banque du Canada a réduit son taux directeur à un niveau historiquement bas, ce qui signifie qu’il devient bien meilleur marché…
Suite

Journée de l’équité salariale : Reconnaissant la valeur du travail des femmes

Le 4 avril 2020 marque le jour où le salaire médian des femmes au Canada rattrape enfin le salaire médian que les hommes ont gagné l’année dernière. Cette année, la Journée de l’équité salariale a lieu dans le contexte d’une épreuve sans précédent pour les travailleuses et travailleurs, leurs familles et l’économie : la pandémie de COVID-19. « Il faut…
Suite