Les syndicats du Canada saluent le projet pilote offrant une plus grande protection aux travailleurs migrants

12 juillet 2019

Les syndicats du Canada accueillent favorablement un nouveau programme pilote d’immigration agroalimentaire d’une durée de trois ans qui offrira 2 750 possibilités de résidence permanente supplémentaires aux travailleuses et travailleurs étrangers temporaires engagés dans ce secteur, en particulier dans l’industrie de la viande. Le programme proposé, annoncé aujourd’hui par le ministre de l’Immigration Ahmed Hussen, est destiné aux travailleurs agricoles à temps plein et non saisonniers et contribuera à leur donner une voie vers la résidence permanente.

« Le programme agroalimentaire est un premier pas important vers la création de bons emplois stables à partir d’emplois précaires et incertains. Nous avons lutté dur pour obtenir davantage d’immigration permanente pour remplacer la porte tournante de travailleurs migrants vulnérables qui passe par le Programme des travailleurs étrangers temporaires », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

« Les travailleurs migrants peu rémunérés ont peu de possibilités de résidence permanente au Canada, ce qui les rend vulnérables. Une voie vers la résidence permanente mettra fin à l’insécurité de leur emploi et de leur statut d’immigration », a déclaré M. Yussuff.

Les travailleurs migrants viennent au pays pour combler les emplois dans le secteur agroalimentaire lorsque des Canadiens qualifiés ou des résidents permanents ne sont pas disponibles. De nombreux travailleurs migrants de ce secteur reviennent chaque année en vertu du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). En ce moment, le PTET place les travailleurs migrants dans une situation de vulnérabilité à l’exploitation par des recruteurs et des employeurs sans scrupules car il lie l’employeur à un travailleur. Bien que ce programme pilote crée une voie vers la résidence permanente, la protection et le soutien des travailleurs doivent être renforcés afin que les employeurs qui contrôlent déjà les perspectives d’emploi des travailleurs ne contrôlent pas également le statut d’immigrant de ces travailleurs.

« Le secteur agroalimentaire est un élément vital de l’économie canadienne, et la croissance du secteur dépend de l’immense contribution de tous les travailleurs de l’agroalimentaire, y compris les travailleurs migrants », a déclaré M. Yussuff.

« Les syndicats du Canada ont à cœur la réussite de ce projet pilote. Une approche tripartite entre les syndicats, les employeurs et le gouvernement est la meilleure façon d’assurer la réussite de ce programme », a-t-il ajouté.

Articles connexes

Le 7 octobre est la Journée mondiale pour le travail décent

Le 7 octobre 2017 sera le 10e anniversaire de la Journée mondiale pour le travail décent, journée où les syndicats du monde entier s’unissent pour lutter en faveur du travail décent. Qu’est-ce que le travail décent? L’accès de tous les travailleurs et les travailleuses à des emplois de qualité, à la dignité, à l’égalité et à des conditions de travail…
Suite

Les syndicats du Canada lancent une vidéo sur les travailleurs migrants pour souligner la Journée des droits de l’homme

Pour marquer la Journée des droits de l’homme, les syndicats du Canada lancent une nouvelle vidéo de sensibilisation sur les questions des droits de l’homme auxquelles font face les travailleuses et travailleurs migrants dans notre pays. La vidéo raconte l’histoire d’une travailleuse agricole qui doit quitter sa maison et sa famille pour travailler de longues heures dans l’isolement et dans…
Suite

Recommandations sur le PTET sont insuffisantes pour les travailleuses et travailleurs migrants

Le 19 septembre, le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA) a déposé son rapport sur le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). En gros, le rapport du HUMA est favorable aux entreprises et aux employeurs et ne comprend que quelques recommandations positives pour les travailleuses et…
Suite