Les syndicats du Canada célèbrent l’adoption de la loi élargissant le RPC

30 novembre 2016

Les syndicats du Canada célèbrent l’adoption par la Chambre des communes aujourd’hui du projet de loi C-26, qui fera subir au Régime de pensions du Canada sa première expansion en plus de cinquante années d’existence.

« Le renforcement du RPC compte parmi nos principales priorités depuis des années et il est un excellent exemple du bien qui peut découler de la collaboration entre les syndicats et les gouvernements aux paliers fédéral et provincial », déclare Hassan Yussuff, président du CTC.

« Cette expansion profitera le plus aux jeunes travailleurs et travailleuses actuels, ce qui est particulièrement important en ce monde où les bons emplois stables sont très difficiles à trouver et cela rend presque impossible d’économiser en vue de sa retraite », ajoute-t-il.

M. Yussuff dit qu’il applaudit au fait que le gouvernement a reconnu la nécessité d’apporter des amendements au projet de loi pour voir à ce qu’aucun des membres de la population canadienne, et particulièrement les femmes et les personnes ayant un handicap, ne soit privé des prestations que prévoit le projet de loi C-26.

« Si le projet de loi n’était pas amendé, il serait discriminatoire à l’endroit de toute personne qui quitte la population active pour prendre soin d’enfants ou pour des raisons de santé, défavorisant particulièrement les femmes et les travailleurs ayant un handicap. Nous espérons que le gouvernement collaborera avec les provinces pour amender le projet de loi le plus tôt possible et combler la lacune », indique M. Yussuff.

L’expansion du RPC est une priorité pour les syndicats du Canada depuis des décennies, même si la majorité des personnes syndiquées sont assujetties à des régimes de pension offerts en milieu de travail. Voici pourquoi :

  • Moins de 40 % des travailleurs et travailleuses du Canada ont accès à un régime de retraite offert en milieu de travail. Dans le secteur privé, il s’agit de moins de 25 %, et chez les travailleurs et les travailleuses de moins de 29 ans, il ne s’agit que de 13 %.
  • Même les personnes qui ont accès à un régime de retraite offert en milieu de travail ou à une autre forme d’épargne-retraite risquent de vivre leur retraite dans l’insécurité financière. Le nombre des employeurs qui offrent des pensions en milieu de travail diminue et un nombre croissant de régimes offerts en milieu de travail réduisent les prestations qu’ils versent.
  • Le RPC suit les travailleurs et les travailleuses d’emploi en emploi, est indexé au coût de la vie et verse des prestations à vie, quel que soit le rendement boursier.

 

Articles connexes

Profitons de l’occasion pour façonner un Canada juste pour tous

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans The Hill Times.* De tout temps, les gens se soucient de leur avenir et de celui de leurs êtres chers. Des sondages indiquent que des millions de Canadiennes et Canadiens s’inquiètent de la hausse du coût de la vie, de la précarité croissante du travail, des changements climatiques et de bien d’autres choses…
Suite

Les syndicats marquent la Semaine de l’égalité des sexes en présentant des revendications électorales

Les syndicats du Canada marquent la Semaine de l’égalité des sexes de 2019 en incitant les partis politiques fédéraux à s’engager à créer un Canada juste pour tous. « La Semaine de l’égalité des sexes a été instituée afin de célébrer les progrès réalisés et de réfléchir à ce qui reste à faire pour mettre pleinement en œuvre l’égalité des sexes…
Suite

Fête du Travail 2019 : les syndicats veulent inscrire la justice sur le bulletin de vote

En cette fête du Travail, les syndicats du Canada lancent une campagne visant à faire de la justice un enjeu des élections fédérales d’octobre. Cela signifie que les syndicats demanderont aux travailleuses et travailleurs canadiens de voter pour des candidates et des candidats qui sont favorables à l’assurance-médicaments universelle, à la sécurité des retraites, à l’action climatique, à l’équité et…
Suite