Les syndicats du Canada au sujet de l’aide gouvernementale aux travailleurs

18 mars 2020

OTTAWA – Le Congrès du travail du Canada (CTC) est heureux des mesures annoncées aujourd’hui par le Premier ministre et le ministre des Finances pour aider les familles canadiennes à faire face au bouleversement que vit le pays.

Des travailleuses et travailleurs vulnérables sont en première ligne de la crise actuelle, dans nos hôpitaux, nos épiceries et nos pharmacies, voyant à ce que la population canadienne ait accès aux aliments et aux médicaments dont elle a besoin pendant les fermetures causées par la COVID-19.

En même temps, au cours des prochaines journées et semaines, des milliers de Canadiennes et Canadiens risquent de se faire annoncer que leur lieu de travail ferme et qu’ils n’auront plus de revenu. Les mesures d’aide financière adoptées mettront de l’argent directement dans les poches des personnes qui en ont le plus grand besoin.

« Ce n’est qu’en nous serrant les coudes et en nous entraidant que nous nous tirerons de cette crise, et c’est que nous faisons le mieux », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada. « Nous avons hâte de collaborer avec le gouvernement au cours des prochaines journées et semaines pour voir à ce que personne ne soit laissé pour compte. »

Les syndicats du Canada ont appelé à des soutiens du revenu directs pour les personnes qui n’ont pas droit à l’assurance-emploi (AE), comme l’allocation de soutien d’urgence et l’allocation de soins d’urgence annoncées aujourd’hui.

Le Premier ministre a indiqué que ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la première phase de l’intervention du gouvernement qui sera nécessaire pour voir à ce que les Canadiennes et les Canadiens reçoivent l’aide dont ils ont besoin pendant toute la crise.

« Nous sommes très heureux d’entendre le Premier ministre et le ministre des Finances dire que notre gouvernement est prêt à en faire plus », poursuit M. Yussuff. « Cela témoigne de sa volonté de prendre des mesures plus ambitieuses, et nous croyons qu’il le devra très bientôt afin de répondre dûment à la crise. »

Il est bon de voir que les banques canadiennes annoncent des mesures d’assouplissement du remboursement des prêts hypothécaires qui soulageront énormément de nombreuses familles, et les syndicats du Canada demandent l’assouplissement de tous les paiements, du loyer aux services publics et autres factures.

Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur les mesures directes que le CTC a demandé aux gouvernements et aux employeurs de prendre en cliquant ici.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Les syndicats du Canada incitent le gouvernement à maintenir le cap budgétaire

OTTAWA – La mise à jour budgétaire publiée aujourd’hui indique que le gouvernement fédéral peut poursuivre son expansion économique. L’approche adoptée par le Canada jusqu’à présent a été mesurée et proportionnelle, ses dépenses cadrant avec celles des autres pays membres du G7. « Le déficit ne présente pas à lui seul toute la situation. Le ratio de la dette totale…
Suite

Le gouvernement doit continuer à investir dans les travailleurs et les familles

En prévision de la mise à jour financière d’aujourd’hui, les syndicats du Canada demandent au gouvernement fédéral de maintenir le cap dans leurs investissements auprès des travailleuses et travailleurs du pays. Le gouvernement fédéral a agi rapidement pour répondre aux conséquences économiques de la COVID-19. Depuis mars, le gouvernement a consacré de larges sommes dans divers programmes qui assurent un…
Suite

Les syndicats du Canada mettent en garde contre la menace croissante de la privatisation

OTTAWA – Dans un nouveau rapport publié aujourd’hui, les syndicats du Canada s’opposent à la menace croissante de la privatisation. « Alors que nous sommes confrontés à la pandémie de COVID-19, l’importance du secteur public n’a jamais été aussi évidente », a déclaré Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada (CTC). « Les travailleuses et travailleurs du secteur…
Suite