Gain pour les travailleurs : le gouvernement rétablit l’âge d’admissibilité au RPC

17 mars 2016

Aujourd’hui, le Congrès du travail du Canada a célébré l’annonce du Premier ministre que son gouvernement allait maintenir l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse à 65 ans. En 2012, les conservateurs avaient annoncé qu’ils allaient hausser l’âge à 67 ans à compter de 2023.

« Nous demandons au gouvernement de s’assurer que l’âge d’admissibilité soit maintenu à 65 ans depuis l’annonce de la hausse par les conservateurs il y a quatre ans. Il est bon de voir que notre nouveau gouvernement est à l’écoute », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC. 

M. Yussuff a souligné que la mesure des conservateurs de hausser l’âge d’admissibilité était totalement injustifiée. À l’époque, l’Organisation de coopération et de développement économiques et le bureau du directeur parlementaire du budget avaient signalé que la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti (SRG) étaient des programmes abordables. De leurs côtés, les provinces étaient soudainement aux prises avec un manque à gagner et des coûts plus élevés, tentant tant bien que mal de compenser la décision des conservateurs.

M. Yussuff considère cette mesure, et l’engagement électoral du gouvernement d’augmenter les prestations du SRG pour les personnes âgées seules à faible revenu, comme un signe que le gouvernement actuel est déterminé à s’occuper de la pauvreté chez les aînés.

« Le fait de rétablir la limite d’âge et d’augmenter le SRG pour les personnes qui en ont le plus besoin est extrêmement important pour répondre au problème de la pauvreté des aînés. La pièce manquante à présent est l’expansion universelle du Régime de pensions du Canada pour les aînés de demain », a conclu M. Yussuff.

Articles connexes

Profitons de l’occasion pour façonner un Canada juste pour tous

Par Hassan Yussuff, tel que publié dans The Hill Times.* De tout temps, les gens se soucient de leur avenir et de celui de leurs êtres chers. Des sondages indiquent que des millions de Canadiennes et Canadiens s’inquiètent de la hausse du coût de la vie, de la précarité croissante du travail, des changements climatiques et de bien d’autres choses…
Suite

Les syndicats marquent la Semaine de l’égalité des sexes en présentant des revendications électorales

Les syndicats du Canada marquent la Semaine de l’égalité des sexes de 2019 en incitant les partis politiques fédéraux à s’engager à créer un Canada juste pour tous. « La Semaine de l’égalité des sexes a été instituée afin de célébrer les progrès réalisés et de réfléchir à ce qui reste à faire pour mettre pleinement en œuvre l’égalité des sexes…
Suite

Fête du Travail 2019 : les syndicats veulent inscrire la justice sur le bulletin de vote

En cette fête du Travail, les syndicats du Canada lancent une campagne visant à faire de la justice un enjeu des élections fédérales d’octobre. Cela signifie que les syndicats demanderont aux travailleuses et travailleurs canadiens de voter pour des candidates et des candidats qui sont favorables à l’assurance-médicaments universelle, à la sécurité des retraites, à l’action climatique, à l’équité et…
Suite