Les syndicats du Canada applaudissent à l’expansion des soutiens du revenu

15 avril 2020

OTTAWA – Les syndicats du Canada se réjouissent de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement fédéral d’une expansion de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour qu’y soient admissibles les personnes qui gagnent encore des revenus modérés.

« L’expansion de la PCU pour qu’y aient droit les personnes qui continuent à occuper des emplois précaires à faible revenu marque un progrès important », déclare Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada (CTC). « Cette décision soulagera de nombreuses familles de travailleurs qui ont des difficultés et qui n’étaient pas visées par les soutiens antérieurs. Il y a lieu de remercier le NPD d’avoir aidé cet élargissement de la prestation d’urgence à voir le jour. »

Selon M. Yussuff, les paiements supplémentaires annoncés par le Premier ministre pour les travailleurs et travailleuses essentiels, y compris ceux qui fournissent des soins de longue durée, sont nécessaires.

Les personnes fournissant des soins de longue durée cumulent souvent les emplois à temps partiel dans différents établissements afin de gagner un revenu acceptable. Dans bien des cas, elles n’ont pas droit à des congés de maladie ou à quelque prestation que ce soit.

« La crise actuelle indique clairement que la valeur du personnel essentiel de notre société est grandement sous-estimée depuis trop longtemps », ajoute M. Yussuff. « Quand nous commencerons à relancer l’économie, nous devrons nous efforcer de rectifier les iniquités structurales de ce genre en matière de rémunération et de soutien. Nous devrons défendre les travailleuses et les travailleurs qui s’assurent que notre société continue à fonctionner pendant cette pandémie. »

L’expansion de la PCU englobe des soutiens pour des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses saisonniers, les Canadiennes et les Canadiens qui sont tombés en chômage avant la crise de la COVID-19 et les personnes qui ont épuisé leurs prestations d’AE.

« Nous continuerons à collaborer étroitement avec le gouvernement et les partis de l’opposition pour attirer l’attention sur les situations et les besoins des personnes travaillant dans différents secteurs et relever toute autre lacune », dit M. Yussuff.

Renseignements :
Relations avec les médias du CTC

media@clcctc.ca
613-526-7426

Articles connexes

Budget 2021 : les syndicats du Canada accueillent le financement « crucial » de la garde d’enfants et de la formation professionnelle et le salaire minimum fédéral de 15 $

Les syndicats du Canada applaudissent les investissements appréciables dans la garde des jeunes enfants, la formation et le perfectionnement professionnel et l‘établissement d’un salaire minimum fédéral de 15 $ ainsi que la nouvelle prolongation des prestations d’urgence qui ont été annoncés dans le budget fédéral déposé aujourd’hui. « Le budget aidera dans une certaine mesure les travailleurs et travailleuses et leurs…
En savoir plus

Cinq principales revendications relatives au prochain budget fédéral

OTTAWA – Les syndicats du Canada incitent le gouvernement fédéral à mettre l’accent sur le filet de sécurité social du pays dans son budget qui doit être publié lundi, en donnant la priorité à cinq revendications principales. « Les effets dévastateurs de la pandémie ont été aggravés par des années d’austérité imposées par les gouvernements successifs », déclare Hassan Yussuff, président du…
En savoir plus

Les dernières données sur l’emploi sont encourageantes, mais les enjeux sont surtout liés aux investissements fédéraux

OTTAWA – Les syndicats du Canada demandent au gouvernement fédéral de créer plus d’un million d’emplois dans le prochain budget, soulignant les données sur l’emploi publiées aujourd’hui comme preuve supplémentaire de la nécessité d’investir davantage. Statistique Canada a publié aujourd’hui sa dernière Enquête sur la population active. Elle indique que plus de 1,5 million de personnes sans emploi et sous-employées ont…
En savoir plus